Les orgues ROETHINGER

Orgue de l'église Sainte Famille, Schiltigheim

Les grandes orgues de la paroisse Sainte Famille de Schiltigheim ont été construites en 1968, par le facteur d'orgues Max ROETHINGER. Il s'agit du dernier orgue neuf du facteur d'orgues.

Le concert d'inauguration de l'orgue a eu lieu le 24 novembre 1968, par Robert PFRIMMER. La composition de l'orgue est due à Michel CHAPUIS (avec la participation de Robert PFRIMMER).

L'orgue comporte 3 claviers manuels (56 notes), ainsi qu'un clavier de pédale (32 notes) et compte 36 jeux répartis sur ces quatre plans sonores.

Le choix de l'emplacement de l'orgue ne s'est pas fait sans susciter bien des débats : il était clair à l'époque que l'emplacement du précédent instrument sur la tribune du transept nord ne convenait plus guère. Roethinger fit un premier projet avec un orgue situé sur la tribune du fond. Les paroissiens, découvrant alors le renouveau liturgique de Vatican II et la théologie de l'assemblée célébrante, souhaitaient que l'orgue prît place dans le choeur. La commission diocésaine d'Art Sacré s'y opposa en privilégiant à nouveau le transept nord, mais en proposant la démolition de la tribune : cette option se révéla impossible sans nuire à la stabilité de l'édifice, puisque la tour de plus de 60 mètres prend appui sur ce même transept. Finalement, l'orgue fut donc construit dans l'abside.

Console de l'orgue

Composition de l'orgue :

Positif
(ou Kronpositiv)
Grand Orgue Récit expressif
(ou Brustwerk)
Pédale
 . Bourdon 8
 . Prestant 4
 . Flûte à
   cheminée 4
 . Doublette 2
 . Larigot 1'1/3
 . Cymbale 3 rgs
 . Cromorne 8
 . Quintade 16'
 . Montre 8'
 . Bourdon 8'
 . Prestant 4'
 . Nasard 2'2/3
 . Gemshorn 2'
 . Tierce 1'3/5
 . Mixture 4-5 rgs
 . Tertian 2 rgs
 . Trompette 8'
 . Trompette en
   chamade 8'
 . Clairon 4'
 . Flûte conique 8'
 . Unda Maris 8'
 . Flûte à fuseau 4'
 . Quarte de nasard 2'
 . Sifflet 1'
 . Cymbale 3 rgs
 . Sesquialtera 2 rgs
 . Hautbois 8'
 . Principal 16'
 . Soubasse 16'
 . Gemshorn 8'
 . Principal 4'
 . Nachthorn 2'
 . Mixture 5-6 rgs
 . Bombarde 16'
 . Trompette 8'
 . Clairon 4'

 Accouplements/Tirasses :  . Acc. Récit / GO
 . Acc. Positif / GO
 . Tir. GO
 . Tir. Récit
 . Appel Mixtures
& Anches
 . Tutti
 . Combinateur

Prise de vue par le vicaire, couché par terre !

Dans le cadre de la rénovation intérieure de l’église en 2007, des travaux devenus nécessaires ont été réalisés : les boursettes en plastique ont été changées par des boursettes en plomb afin d’assurer un meilleur vent à l’instrument en évitant les fuites au niveau des sommiers. La Régale 8’ du récit expressif a été remplacée par un Basson/Hautbois 8’ afin de donner une meilleure assise à l’ensemble des anches de l’instrument et d’apporter une touche d’esthétique romantique au troisième clavier.

L’instrument a, par ailleurs, été doté d’un combinateur Erdelec permettant à l’organiste de mémoriser 8 fois 999 combinaisons de jeux (boutons 0 à 9 sous le 1er clavier, séquenceur sous le 1er clavier, par boutons aux pieds et sur le côté de la console pour l’assistant). L’orgue rénové et accordé a été inauguré le 22 septembre 2007 par Vincent WARNIER, titulaire de Saint-Etienne-du-Mont / Paris V, lors d’une grande soirée culturelle avec le concours de Pascal REBER et Damien SIMON et du Chœur de Chambre de Strasbourg sous la direction de Catherine BOLZINGER.